Bienvenue sur Obsession

Nous sommes en 2018

Nous recherchons Les rois Volturi et bien d'autres.

N’oubliez pas de votez sur les top-sites sur la Page d'Accueil pour nous faire connaître

Partagez | 
 

 Première liberté ( Archivé) rp 1

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Première liberté ( Archivé) rp 1   Dim 11 Mar - 21:13

Première liberté PV Jasper


Cela faisait déjà quelques semaines que j’avais profité des extravagances de Caïus, pour avoir enlevé Jasper, depuis la grande bataille j’avais une certaine jalousie qu’Aro s’intéresse de trop à Alice.

Je voyais les choses d’un noir profond, que j’avais besoin de cette vengeance que de faire souffrir l’un d’entre eux pour qu’Alice comprenne ce que je ressens. J’avais réussi mon coup à capturer Jasper, de le faire venir jusqu'à dans ma pièce et je l’avais enfermé dans une cage.

Il n’avait aucun moyen de communiquer, aucun moyen de s’en sortir, il n’était pas libre de ces mouvements, dans cette salle je faisais ce que je voulais même parfois allant contre les lois Volturi mais cela personne ne le savait.

Durant ces quelques semaines, j’avais plus ou moins torturé ce pauvre Jasper, quitte à ce qu’il devienne l’un des notre cela serait ma plus grande réussite. Il n’avait pas mangé depuis un moment, je n’étais pas passé le voir non plus, le laissant réfléchir à sa condition.

Ce jour-là je n’avais pas grand-chose à faire par conséquent j’avais décidé d’aller mon petit prisonnier qui devait s’ennuyer. A peine arriver dans la pièce que je le vis presque à genoux, lui lançant des ondes électriques pour le réveiller un peu.

  Alors comment vas-tu ?

Dis-je sèchement, en m’approchant de la cage, lui  tournant autour, sa peau était légèrement lacérée de ce que je lui avais faits il y a quelques jours, le répit était très peu.

  Tu as peut-être faim… ?

En secouant d’un coup la cage, oui je le sens qu’il a faim, il a envie je le ressens, presque une pénétration en moi.

  Depuis quelques semaines qui tu es enfermé là, tu voudrais peut-être sortir ?

J’avais un sourire mesquin, tenant de quoi ouvrir la cage cette clé unique à Jasper de se tenir tranquille.


Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Jane Volturi le Jeu 22 Mar - 1:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Dim 11 Mar - 22:54



Première liberté

Jane
Cela semblait l'éternité à Jasper qu'il était enfermé dans cet endroit. Pourtant, il savait très bien que ce n'était que le début de sa torture. Et pour tout vous dire, il avait déjà lâché prise. Parce qu'il savait Jane assez folle et sadique pour faire en sorte que personne ne sache jamais qu'il se trouvait là.

Comment était-il arrivé là ? Et bien lui même n'en avait plus aucune idée. Dans tous les cas, il se souvenait que le clan des Russes avait attaqué pour s'en prendre à sa nièce, qu'il s'était retrouvé à l'écart, et que Jane était arrivée, avec un sourire sadique au coin des lèvres. Et la douleur avait été intense. Il n'avait reprit que contenance que lorsqu'il s'était retrouvé dans cette pièce sombre, seulement éclairée par des bougies, dans cette même cage, attaché par les poignets.

S'il pensait qu'il avait connu le pire à cet instant, c'était faux. Parce que la suite était bien pire. Jane s'était par la suite amusée à le torturer violemment, ne lui laissant aucun répit, jusqu'à ce qu'Aro ne daigne enfin lui assigner une mission et qu'il ne retourne dans sa cage, oublié de tous. Le pire dans l'histoire, ce n'était pas la douleur de chacune des parties de son corps. Mais c'était bel et bien la soif de sang qui se faisait de plus en plus douloureuse et qui lui brûlait la gorge. Il était presque certain que ses yeux étaient noirs d'encre à cet instant...

Il soupira alors de douleur, finissant à genoux, fixant le sol, ce qui fit en sorte de resserrer les bracelets qui le retenaient prisonnier sur ses poignets. Il ferma les yeux, gémissant de douleur, se demandant si sa famille faisait quoi que ce soit pour venir le chercher. Du moins s'ils savaient qu'il se trouvait ici.

Il ne sut pas vraiment combien de temps avait passé alors qu'il restait prostré dans cette position, toutes ses pensées dirigées vers Alice. Sa femme lui manquait plus que tout au monde et c'était peut-être bien ça le pire dans l'histoire. Mais comment faire pour sortir de là alors que Jane l'avait affaibli ? Aussi bien physiquement que mentalement d'ailleurs.

Il ne pût retenir un hurlement de douleur lorsque le pouvoir de Jane se fit sentir sur lui. Evidemment, il ne l'avait pas entendu arriver. Ses mains cherchèrent les chaînes des bracelets, qu'il serra de toute ses forces alors qu'il avait l'impression de se faire brûler de l'intérieur.

- Arrête ça, je t'en supplie...

Il releva alors avec peine sa tête, voyant qu'elle avait disparut de son champ de vision et qu'elle tournait autour de lui, comme le ferait un prédateur autour de sa proie. Et au fond, c'était ce qu'il était actuellement. Une proie bien trop faible pour répliquer. Alors peut-être que s'il avouait qu'il avait faim, il allait reprendre un peu de force. Parce que nul doute qu'elle allait lui donner un humain à croquer. Sauf que lui ne voulait pas replonger et redevenir sanguinaire. Parce que ça allait agir comme une drogue pour lui...

Lorsqu'elle secoua la cage, il grimaça de douleur en ressentant de nouveau la douleur à ses poignets. Il serra plus fort encore les chaînes de ses mains, plongeant son regard assombrit par la soif de sang dans celui carmin de sa tortionnaire qui venait de lui refaire face. En vérité, il n'avait pas tellement envie de cela que sortir, parce qu'il se savait plus en sécurité à l'intérieur de cette cage qu'à l'extérieur où elle allait recommencer ses tortures. Mais peut-être aussi qu'il pouvait prendre le risque et tenter de répliquer à tout cela ?

Au vue de son sourire mesquin, s'il acceptait sa proposition, ça n'allait pas être de tout repos pour lui. Mais il n'avait plus grand chose à perdre après tout. Et s'il pouvait tenter de récupérer la clé qu'elle gardait précieusement se serait déjà un grand pas pour lui, non ?

- Fais moi sortir de là...

Bien évidemment, il avait fait en sorte de murmurer la phrase faiblement, qu'elle croit au moins qu'il restait faible. De toute manière, c'était la réalité, il était relativement en position de faiblesse actuellement. Et puis, il ne savait pas tellement s'il allait avoir la force de se relever d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Lun 12 Mar - 10:38

Première liberté PV Jasper


Son hurlement me fit frissonné, un délice que d’entendre Jasper, un Cullen crier de douleur, être prostré, quelle belle image, je pense à peine ce que sa famille va penser mais pas grave, je m’amuse comme je le peux.

Et si je ne le veux pas ?

Je renforçais ma prise sur lui, c’était un plaisir de le voir ainsi attaché, crispé, pendu à ses chaînes, je pense que je ne serais pas la seule à voir cela, mais la seule à savoir garder jasper en vie n’étant pas le but de le tuer.

Je proposais d’épancher sa soif mais aucune réponse, il voulait rester ainsi pas de problème c’était son choix mais infailliblement il allait finir par craquer, par se jeter sur la première chose venue car mon petit Jasper n’allait pas pouvoir tenir longtemps ainsi, cela serait dommage que je rende au Cullen un Jasper limpide.

Le voyant se raccrocher à ces chaînes, pauvre petit, il me faisait presque pitié ou pas d’ailleurs, mon sourire au coin voulait tout dire, son regard noir d’envie de faim plongeant dans le mien me faisait encore plus sourire, repoussant la cage que je venais de secouer.

Je vis Jasper me faire un signe de la tête qu’il voulait sortir, à voix faible oh ! Quelle tristesse, je m’en fais à cœur joie que de la regarder dans cet état avant de le libérer.

Je pris la clé qui était autour de mon cou pour ouvrir sa cage, lui décrocher les chaînes des maintiens, je lui laissais les bracelets autour des poignets pour le remettre dedans quand on aura fini.

Je me mets dos à un mur, le laissant sortir seul de sa cage, je le regardais au moins de mouvement de travers je vais lui faire apprendre à se tenir tranquille face à moi, il ose me résister tout ce temps mais pas pour longtemps.

Je me répète à tu soif ?

On ne dit jamais deux sans trois mais cela sera ma dernière proposition, je jubilais de le voir, ainsi et encore plus à dévorer un humain, je sais ce que cela pouvait lui faire, un pur plaisir pour moi.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Lun 12 Mar - 21:20



Première liberté

Jane
L'envie de Jane de faire du mal était omniprésente et Jasper en grogna doucement, en tentant de repousser ces vagues de désir loin de lui. Il n'avait pas du tout envie de ressentir ce désir. Parce que lui, il désirait simplement retrouver sa famille. Et jamais il n'aurait pensé que les Cullen auraient pu cruellement lui manquer jusqu'à ce jour. Et lorsque Jane finit par raffermir son emprise sur lui, il se mordit fortement la langue, prenant sur lui pour se taire, sachant très bien que plus il allait crier, plus elle continuera sa torture. Ce ne serait donc qu'un cercle vicieux sans fin. Et c'est ainsi que pour rester dans la réalité, il s'agrippa à ses chaînes, en fermant les yeux. Il savait qu'il allait finir par mourir ici. Ou pire, simplement finir toute son éternité ici. Parce que Jane était sadique à ce point là.

- Qu'est-ce-que je t'ai fais ?

C'était la question qui avait franchi ses lèvres, faiblement, lorsqu'elle avait arrêter sa torture sur lui, le laissant souffler un instant. Il releva donc son regard, l'observant de son regard d'encre, ne comprenant pas du tout les motivations de son acte. A ce qu'il sache, il n'avait rien fait de mal. A l'origine, c'était elle qui voulait le tuer, six ans plus tôt.

Il grogna de nouveau lorsqu'elle repoussa la cage, le faisant de nouveau ployer sous l'intensité de la douleur que cela venait de lui procurer. Il lui en renvoya une partie au passage, sachant très bien qu'elle allait se venger de cela, avant qu'elle ne lui demande s'il voulait sortir. Peut-être allait-il pouvoir se venger un peu ? Mais il fallait encore être rusé et tacticien pour le coup.

Réfléchissant à tout vitesse - du moins aussi vite que sa soif de sang lui permettait - il acquiesça faiblement, la laissant rentrer dans son espace sans esquiver le moindre geste. Lorsqu'elle le détacha, il finit alors à terre. Au moins, les chaines avaient le mérité de le retenir un tant soit peu. Elle eut donc tout le loisir de quitter sa cage, lui laissant le temps de se relever lentement pour quitter cet endroit. Et à peine avait-il franchit la semi liberté, qu'elle lui demanda de nouveau s'il avoir soif. Elle allait avoir sa réponse :

- Plutôt crever de soif que de toucher à un humain...

Constatant qu'elle se trouvait dos à un mur et qu'elle n'avait aucun échappatoire s'il se jetait sur elle, il ne réfléchit pas à deux fois pour la plaquer, avec un semblant de force, contre le dit mur, dans un grognement - qui ressemblait plus à un miaulement qu'autre chose. Sauf que assoiffé et meurtri comme il l'était, il était presque certain qu'elle allait le repousser facilement et lui faire comprendre qu'il ne fallait pas jouer comme ça avec elle.

- Laisse moi rentrer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Lun 12 Mar - 22:16

Première liberté PV Jasper


Son petit grognement n’était que douce musique à mes Oreilles un peu plus fort serait mieux. Je ressentais que l’empathe repoussait mes désires de ressentir sa souffrance au lieu de me les renvoyer n’avait il plus de force à ce point là ?

Il était un peu plus endurant que je ne l’avais prévue, j’étais épatée, beaucoup aurait déjà lâché prise, voir crier à la mort, jusqu'à me supplier. Jasper ne pouvais fuir d’ici sauf avec mon autorisation sans se faire tuer par la horde des Volturi.

Toi rien mais ta femme, Alice, Aro est tombé accrocs à elle, et je veux qu’elle souffre comme moi je souffre.

Je laissais monter ma colère, rien que le nom d’Alice me faisait souffrir au plus haut point au pire de trucider tout ce qu’il y avait autour de moi, je venais à détester Aro à cause de cela.

Son regard me donna des frissons, mais je ne ployais pas bien au contraire, je grognais au passage lui relançant une onde électrique, je n’avais pas à subir ce qu’il subissait ou lui infliger en pire, ce qui me permis de voir qu’il n’était pas si faible que ça il avait encore de la ressource.

Je laissais sortir, qu’il se reprenne un peu, jouer avec un jouet casser ne m’intéressais pas, ce n’était pas drôle, je le regardais se lever avec lenteur, mon sourire toujours au coin, presque à lui envoyer une ode supplémentaire mais je risquais de le perdre pour de bon.

A ton choix Jasper, toi qui à soif pas moi.
Je ne le voyais pas venir à me pousser enfin essayer de me pousser dans mes retranchement, pour qui il se prenait, je le poussais à l’autre bout de la pièce avec violence, le regardant profondément presque à rentrer dans son âme si je le pouvais.

Non tu ne rentreras pas, hors de questions, tu n’as pas d’échappatoire ici de toute manière.

Je rigolais en le regardant pauvre imbécile, tu n’as toujours rien compris, dommage pour toi, je lui lançais une lourde charge de brûlure, tout en m’avançant vers lui.

et maintenant que comptes-tu faire ?


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Lun 12 Mar - 22:58



Première liberté

Jane
Alors tout cela n'était en fait qu'une histoire de jalousie. Jane avait été tellement jalouse du fait qu'Aro passe son temps à vouloir sa femme au sein de sa garde que la gamine avait voulu la faire souffrir. Et quoi de mieux que de s'en prendre à son âme-soeur en l'enlevant ? C'était qu'elle était plutôt ingénieuse cette blonde au final...

Il s'enivra de sa colère, la sienne commençant à monter en lui aussi. Il ne tolérait pas que l'on fasse du mal à sa femme, surtout pour un enfantillage de ce genre. Il soupira alors de frustration, levant les yeux au ciel, avant de rétorquer :

- Tu sais aussi bien que moi qu'elle ne rejoindra jamais votre clan de tordus. Et moi non plus d'ailleurs.

La troisième vague de douleur qu'elle lui envoya suite à ses paroles fut plus intense et il ne pût s'empêcher un nouveau hurlement de franchir ses lèvres, ne s'y attendant tout simplement pas. Au final, maintenant qu'il connaissait les motivations de la blonde, il était presque rassuré qu'elle n'avait pas réussi à s'en prendre à sa femme. Parce qu'il ne s'imaginait pas Alice subir tout ce qu'elle lui faisait subir actuellement...

Elle le laissa alors finalement sortir, presque libre de ses mouvements et il se jeta sur elle. C'était certes stupide, mais au moins, il saurait pourquoi il se faisait torturer par la suite. Et il aurait au moins tenter quelque chose. Mais il était loin d'être assez fort avec tout ce qu'il avait déjà subi. Lorsqu'elle le repoussa, il traversa toute la pièce, se retrouvant contre le mur opposé, ignorant sa remarque sur sa soif. Surtout ne pas défaillir.

L'Empathe allait s'avancer vers la Volturi, lorsque la quatrième charge de douleur se fit ressentir, beaucoup plus violente que toutes les précédentes. Sa respiration se coupa, alors qu'il sentait ses pieds céder sous lui et qu'il se retrouvait maintenant couché sur le dos, sur le sol, à convulser.

- Sale garce...

Sauf qu'il aurait mieux fait de se taire parce que maintenant la dite sale garde augmentait son pouvoir sur lui et il ferma alors les yeux, retenant sa respiration alors qu'il avait l'impression de brûler de l'intérieur. Il l'entendit vaguement lui demander ce qu'il comptait faire, tentant de se concentrer pour lui retourner une onde de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Lun 12 Mar - 23:20

[quote="Jane Volturi"]
Première liberté PV Jasper


J’avais finis par expliquer le pourquoi du comment oui de la jalousie et j’étais mauvaise, Alice n’aurait pas été drôle, elle m’aurait lâché avant même que je commence à la torturer.

Je commençais à sentir la colère de jasper monter, mais je n’avais pas peur de lui, bien au contraire je pense que cela allait être amusant.

Je m’en fou d’elle Aro fait ce qu’il veut, mais toi tu es ici avec moi…jusqu’à l’éternité.

Je prenais de plus en plus plaisir à le voir souffrir, et son hurlement je me mordais les lèvres de plaisir, c’était si profond, je le ressentais. Il a essayé en vain de m’attaquer, il est stupide, jeune vampire à éduquer comme les autres. Je le regardais de travers face à moi, mon emprise était forte je n’arrivais plus à lâcher, cela devenait intense pour moi, je sortais de mon cadre, j’étais enivrée par sa douleur.

Jasper allait me lâcher, il ne voulait pas reprendre des forces, il faudrait que l’oblige, je ne voulais pas qu’il soit ainsi, par terre à convulser ce n’était juste pas possible.

Sale garce, si tu veux cela me convient.

Je rigolais de toute façon à se stade plus rien ne pouvait me retenir, j’amplifiais la douleur, c’était plus fort que moi, je le sentais partir, il était plus avec moi ne me répondant plus…il faut que je le réveille…qu’il reprenne des forces...gentille ? Mauvaise ? Je prenais mon temps pour réfléchir…

Sachant que je torturais différents vampires et donc différentes sorte de nourritures que je gardais au cas ou, je ne voulais pas perdre mes jouets…Je m’écartais légèrement de jasper ouvrant une porte, je le gardais sous surveillance, j’attrapais un pauvre petit lapin, je le saigner avec dégout, le jetant prêt de jasper.

Tient, tout ce que tu auras, profite, je ne désire pas perdre mon jouet.

Je le regardais faire à lui prendre la décision et vite ou le lapin passais aller au feu.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Mar 13 Mar - 8:27



Première liberté

Jane
Le fait que Jane avait décidé de le garder ici pour l'éternité ne présageait rien de bon. Jasper ne pouvait s'empêcher de laisser sa colère monter d'un cran, avant que sa tortionnaire ne finisse par lui envoyer des ondes de douleur, le faisant tomber au sol, dans un hurlement violent. Lorsque l'ivresse de plaisir de Jane le frappa de plein fouet, il cessa de lutter, sa tête roulant sur le côté droit tandis qu'il retenait un soupir de ce plaisir ressenti par son ennemi, alors qu'il la traitait de garce dans un murmure.

Est ce qu'un Vampire pouvait perdre conscience ? Il ne le savait pas vraiment en réalité. Tout ce qu'il savait actuellement, c'était que la douleur était tellement intense qu'il restait sur le sol, bien trop faible pour se relever, convulsant de plus en plus, les yeux clos. Alors, lorsque Jane lui laissa du répit et que la douleur se fit moins intense, il resta sur le dos, ne répondant plus. Et pourtant, il savait très bien que la blonde n'en avait pas finit avec lui. Ça ne faisait au contraire que de commencer.

Lorsque Jasper sentit l'odeur du sang à ses côtés, il rouvrit les yeux brusquement, paniqué à l'idée de se retrouver face à un humain en sang. Au final, elle lui avait envoyé un lapin. Le choix était à lui de faire la grève de la soif ou bien de se contenter de ce pauvre lapin. Or, il ne savait pas vraiment combien de temps il pourrait tenir si Jane continuait ses tortures. Mais d'un certain côté s'il clamsait maintenant, il n'aurait aucune chance de revoir un jour Alice...

Se retournant donc avec peine sur le côté droit, il finit par planter ses crocs dans le corps du pauvre lapin, le vidant de son sang, espérant que cet acte allait lui redonner quelques forces. Puis il se laissa retomber sur le dos, sur le sol, fixant le plafond au-dessus de lui, sans un mot. Or de question qu'il remercie Jane pour son offrande...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Mar 13 Mar - 11:32

Première liberté PV Jasper


Sous mes coups, mes choques, je voyais jasper décliner de plus en plus, ce n’était pas drôle, il fallait que je face quelque chose, ce n’était pas plus qu’il refuse de s’alimenter, je ne voulais pas le tuer, le ture était un grand mot pour nous.

Je le voyais convulser, les yeux clos, il allait me lâcher, mais non pas le moment, j’avais encore besoin de lui, prise de pitié enfin, de vouloir rejouer avec lui, je lui lançais un lapin, je savais qu’il n’aurait pu résister.

  Je ne te laisserais pas mourir si ce que tu penses, si c’était le cas je te tuerais de mes propres mains croit moi.

Je ricanais, je pouvais le faire, je ne craignais pas les Cullen, je devais être la seule avec mon frère d’ailleurs à ne rien craindre de cette famille. Je le regardais la tête penchée de côté en le voyant se nourrir du lapin.

  ca va mieux ? Tu voix je peux être gentille.

Ne m’approchant de lui, évidement de toute façon, il ne me laissait pas le choix. Je me mettais accroupis à côté de lui, lui assonant une gifle.

  Merci ? non.

Je grognais en le regardant, devais-je accord le torturer, non je vais attendre qu’il se remette un peu.

  Tu te réveille là ? On n’a pas fini. Je m’ennuie là, debout.

Me redressant, je lui donnais un coup de pied au niveau du ventre qu’il bouge un peu.

  Allez…

En m’agaçant légèrement.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Mar 13 Mar - 23:12



Première liberté

Jane
Jasper ne désirait qu'une chose à cet instant : retourner dans sa cage. Au moins, il savait qu'à l'intérieur, il aurait un peu de répit. Lorsque Jane lui annonça qu'elle ne voulait pas le tuer - et qu'elle l'aurait déjà fait sinon, il soupira de frustration. Ca aurait été tellement plus simple d'en finir ainsi au final.

- Qu'est ce que ça va t'apporter de me faire du mal ? Ma famille viendra me libérer.

Et elle le verrait toujours avec les yeux couleur ocre. Il était hors de question qu'il en craque parce que Jane le voulait. Il se nourrit donc du lapin, ressentant toujours la soif de sang, en ignorant la question de la gamine. Il ne voulait pas lui avouer qu'il avait encore soif. Et surtout, il ne voulait pas non plus se relever. D'autant plus qu'elle venait de le frapper, en lui rappelant les règles de politesse. Il grogna alors, en murmurant un :

- Dans tes rêves...

Finalement, elle commença à s'agacer du fait qu'il ne se relève pas, prétextant qu'elle s'ennuyait. Puis, elle lui donna un coup de pied dans le ventre, ce qui le fit se replier sur le côté, tentant de faire passer la douleur.

Finalement, il prit sur lui pour se relever et faire face à la gamine blonde, lui lançant un regard noir, se retenant à grande peine de se jeter sur elle pour tenter de la repousser contre le mur le plus proche. Il se mordit donc les lèvres, restant immobile au centre de la pièce, avant de finalement lâcher, sur un ton dédaigneux :

- Tu es contente ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Mer 14 Mar - 10:51

Première liberté PV Jasper


Sous mes coups, mes choques, je voyais jasper décliner de plus en plus, ce nJe sentais la frustration de Jasper pauvre petit que croyais t’il ? Que j’allais le laisser gambader il ne faut pas rêver.

ta famille ne viendra pas Jasper…Cette pièce est hermétique à tout même au vision de ta sœur chère Alice. Alice le comprendra bien assez tôt.

Je rigolais que croyait il que je n’avais pas tout prévue, que ce soit sa famille, les Volturi, mon frère, personne ne savait et c’était bien ainsi. Je faisais ce que je voulais quand je le voulais et si je le voulais, cela s’appelait la liberté.

Je pense que tu me supplieras et me remerciera, tu apprendras.

Il pouvait faire le dur mais sous la torture, parfois on n’a pas le choix et Jasper n’était pas mieux que les autres mais que j’étais de plus en plus attirée par sa résistance, l’un des premiers qui étaient ainsi.

Bon aller je voulais passer à autre chose que de le voir se nourrir, j’obligeais à se lever à coup de pieds dans le ventre, enfin je le regarde se lever, je n’aime pas son regard son attitude comment Alice pouvait supporter ça.

Ca va tu aurais pu te lever plus vite.

Je lui donne une gifle entre oublié de dire merci, de me regarder comme il le fait je ne le supporte pas. Je fis le tour de lui, doucement en regardant chaque parcelle de son corps, je tirais d’un coup sa chemise.

je t’en redonnerais une…

Je ne laissais jamais les personnes à moitié ou dénudé cela était dans mes principes, je passais ma main sur son torse, dans son dos avec mes ongles acérés, je lui griffais le long du dos, faire des marques, un J et un V, je faisais des dessins. Il était dangereux de le laisser libre mais je le voulais aussi, que ses membres se dégourdissent un peu.

Tu te sens un peu mieux ?

En lui caressant la joue, je le regardais dans le profond de ces yeux, je voulais savoir ou il en était…

J’avoue que ta persévérance m’impressionne, certains serait déjà entrain de me supplier.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Mer 14 Mar - 23:23



Première liberté

Jane
Lorsque Jasper apprit que la pièce dans laquelle ils se trouvaient étaient hermétique au don, il lança un regard noir à la gamine. Regard noir qui s'intensifia lorsqu'elle lui annonça qu'il allait apprendre à la remercier et la supplier...

- Va crever en Enfer pour que je te supplie...

Il finit donc par se relever après son coup dans le ventre, récoltant au passage une nouvelle baffe magistrale. Il grogna alors doucement, laissant la gamine faire des cercles autour de lui, avant de finir torse nu, face à elle. Donc, la torture allait continuer. il frissonna au contact de sa main sur son torse, avant qu'elle ne passe derrière lui. Lorsqu'elle le griffa, il poussa un grognement de souffrance, tentant de se dégager de son emprise. Et elle dut le sentir puisqu'elle lui refit face, lui caressant la joue, en plongeant son regard dans le sien, en lui demandant s'il se sentant mieux.

- Qu'est ce que ça peut te faire ?

D'ailleurs, il s'empara de sa main pour qu'elle arrête de lui caresser la joue comme elle le faisait, lui tordant le poignet au passage, avant de murmurer :

- Je ne te ferais pas le plaisir de te supplier. Tu pourras t'amuser autant que tu veux avec moi, Jane, mais tu finiras bien vite par te lasser...

Il lui lâcha alors le poignet, lui faisant ressentir toute la haine qu'il ressentait contre elle à ce moment là. Il savait presque déjà qu'il avait souffrir pour tout ses affronts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Jeu 15 Mar - 0:19

Première liberté PV Jasper


Quand je vie le regard noir de Jasper cela me fit bien rigoler, et oui pris au piège quoi de mieux.

Jasper j’y suis déjà en enfer, tu ne crois pas ?

J’entendais ses grognements, cela me plaisait beaucoup, un certain désire, son frisson sous ma main qu’est ce que cela voulait dire ? Prenait-il-lui aussi un peu de plaisir malgré tout ? J’ai laissé Jasper les mains libre, je savais qu’il n’ira pas s’enfuir ou ne tentera rien contre moi, je le ressentais.

Je demandais par politesse, je ne suis pas si méchante que l’on peut croire, je prends soin de mes jouets.

Je grognais, je m’attendais pas qu’il me torde le poignet ainsi, pourtant c’était un geste tendre, qu’il aille voir mon frère tient il rigolera moins, il ne voit pas la chance qu’il a d’être avec moi.

Je ne me lasse jamais de mes jouets, Jasper.

Je ressentais ça haine, mon regard s’assombrit, j’étais gentille voilà comment il me rend la chose, je le projette contre le mur, j’armais deux bracelets au mur, les bras lever, plaquer contre le mur. Je m’écarte de lui, appuyant sur un bouton, des piques sortais du mur, juste assez pour le piquer légèrement le dos.

On s’amuser dans ce cas, tu ne rends pas compte de ma gentillesse.

Je le plaquais encore plus contre le mur, je griffais son torse, je le mordais, je voulais qui souffre, l’entendre crier, grogner gémir.

Alors Jasper que penses-tu ? Je te laisse ainsi jusqu'à….

Je lui reclaquais la joue, en tournant les talons…Une vague de douleur en passant.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Jeu 15 Mar - 23:25



Première liberté

Jane
Bien évidemment qu'ils étaient déjà tous en Enfer. Mais jamais l'Empathe ne l'avouerait à sa tortionnaire. Tout comme il savait très bien qu'elle se fichait totalement de savoir s'il allait bien. Et lui n'allait pas lui avouer qu'il souffrait. Tout le monde était buté dans la famille Cullen.

- C'est donc tout ce que je suis pour toi ? Un jouet ?

Il ne pût s'empêcher de laisser s'échapper un grondement sourd tout en s'approchant de Jane. Parce que lui n'avait pas du tout envie de n'être qu'un jouet à ses yeux. Il lui tordit alors le poignet, lui faisant ressentir toute sa haine, avant qu'elle ne dise qu'elle ne se lassait jamais de ses jouets. Puis, elle le plaqua contre le mur le plus proche, alors qu'il n'avait pas d'autre choix que de se laisser faire, bien trop affaibli.

Se retrouvant de nouveau attaché, Jasper se mit à gronder, avant de murmurer, essayant de se faire menaçant :

- Qu'est ce que tu as avec...

Mais son discours fut bien vite coupé par des centaines de pointes qui s'enfonçaient dans son dos, le retenant prisonnier contre le mur. Surpris par cette nouvelle punition, le blond ferma les yeux en poussant un gémissement de douleur, alors que Jane parlait de s'amuser. Lui ne s'amusait pas vraiment dans cette histoire.

- Parce que tu t'amuses de la souffrance des autres ?

Suite à ces paroles, qu'elle dût ne pas trouver à son goût, la Volturi le plaqua de plus belle contre le mur, faisant s'enfoncer plus profondément les pointes dans chacune des parcelles de son corps. L'Empathe ne pût empêcher le hurlement de douleur de franchir ses lèvres. Si les griffures n'étaient pas si violentes qu'il le pensait, lorsqu'elle le mordit, il hurla de nouveau de douleur, se raccrochant à ses chaînes alors que les pointes des bracelets pénétraient ses poignets. Il ferma les yeux, en tentant de se retenir de convulser à cause de la douleur de la crise qui pointait le bout de son nez et il écouta à peine Jane qui le laissait en plan...

Ce n'est que lorsqu'elle le claqua, faisant rouler sa tête sur le côté qu'il ouvrit de nouveau les yeux pour la voir tourner les talons, alors que la douleur l'accablait de nouveau. Il ne pût retenir un ultime hurlement de douleur, avant de convulser, laissant les pointes des bracelets et du mur l'assaillirent, pendant que la crise s'emparait de lui, totalement. Généralement, dans ces cas là, c'était Esmée ou Alice qui le calmait.

-Jane...

Ca n'avait été qu'un murmure alors qu'il tentait de retenir la gamine. Il ne voulait pas rester seul en réalité, redoutant les assauts de la crise. Crise si violente qu'elle lui fit venir les larmes aux yeux. Ou bien était-ce le simple fait qu'il venait de réaliser qu'il ne reverrait jamais sa famille ? Il convulsa alors à nouveau, bien content de n'avoir plus besoin de respirer depuis longtemps parce qu'il n'aurait jamais tenu en tant qu'humain.

Lorsque la première vague de la crise passa, il serra ses mains sur ses chaînes, pour se raccrocher à la réalité, tout en murmurant alors, en espérant qu'elle serrait dans ses bonnes grâces, les larmes aux yeux :

- Ne me laisse pas, Jane...

Convulsant de nouveau, il ne pût retenir ses hurlements de douleur. En réalité, il était presque content que les aiguilles dans son dos, enfoncées profondément sous sa peau le retiennent contre le mur parce qu'il serait sûrement déjà à terre à l'heure actuelle. Il baissa alors la tête, laissant tomber toute résistance contre sa tortionnaire, avant de s'incliner verbalement face à elle. Elle avait tout gagner au fond...

- Je t'en supplie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Sam 17 Mar - 10:52

Première liberté PV Jasper


- Pour le moment oui, sauf si tu as un autre comportement…
Il me tordit le poignet, je grogne sous la souffrance de jasper mais cela n’était pas grave, je préférais souffrir et pouvoir jouer avec lui comme je le désirais.

  Je ne vais pas répondre à ta question, c’est comme ça. Et pour ce qui est de la souffrance oui j’adore ça, je suis sadique mon chère Jasper, que veux tu, la douleur c’est mon bonheur.

Je jouais avec son corps, avec les piques derrière son dos qui devaient s’enfoncer au fur et à mesure de mon jeu malsain. Je jouais durant un petit moment, juste pour dire sans forcément l’épuiser mais comme il me tenait tête, il fallait bien faire une leçon, le laissant ainsi.

J’étais prête à partir, laissant Jasper avec ces propres pensées, quand dans un léger murmure j’entendis qu’il m’appelait, avait il déjà réfléchit ?

  Oui Jasper ?

Etant toujours prête à partir, j’attendais voir ce qu’il allait me dire sans même jeter un coup d’œil vers lui. Je sentais ces crises passées une par une, mon sourire aux lèvres, je le laissais dire ma main caressant mon rideau, j’hésitais à rester ou…pas….

Je le laissais parler, entre deux hurlements, au moins cela avait mérité de le faire plier, à mes exigences peut être ?

Je le regardais de côté, le voyant sans résistance, la tête baissé, s’inclinant enfin, un plaisir pour moi, enfin il supplie, un délice, un bonheur.

Je reviens, vers lui, le détachant doucement, l’aidant à se mettre à terre. J’allais vers mes étagères, j’avais du sang animal, tenant la tête de Jasper, je l’aidais à s’abreuver, lui caressant ces cheveux.

 Prend le temps, repose-toi.

Je lui caressais le long de son visage, je le regardais avec tendresse.

  Tu m’as suppliée, je t’ai écouter, écoute moi maintenant, je veux que tu me désires, comme tu désires ta Alice…

Ce n’était pas un choix, je voulais Jasper et qu’il ne pense plus à Alice, je voulais qu’il me désire peu importe comment, à lui de réfléchir. Je continuais à le regarder, à être tout en douceur après ce que je lui avais fais subir.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Sam 17 Mar - 23:16



Première liberté

Jane
Jasper n'aimait pas du tout n'être qu'un jouet aux mains de la blonde. Et lorsqu'elle lui indiqua que c'était pourtant ce qu'il était, jusqu'à ce qu'il change de comportement, l'Empathe arqua les sourcils, en questionnant :

- Changer de comportement ? Mais c'est toi qui est venu me kidnapper...

Comme la sadique qu'elle était, elle le prouva en l'attachant de nouveau, puis en le faisant prisonnier avec des milliers d'aiguilles. Ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. D'autant plus qu'elle venait subitement de le laisser en plan alors que le venin affluait dans chaque parcelle de son corps et qu'il avait l'impression d'avoir plus de 40 de fièvre, tellement la brûlure qui parcourait son corps était lancinante. Il tenta alors le tout pour le tout en murmurant le prénom de Jane qui résonna comme une douce mélodie.

Elle resta figée près du rideau de la salle, la main dessus, sans se retourner alors qu'il tentait en vain de prendre de profonde respiration pour calmer la douleur. Si Esmée avait été là, elle l'aurait calmé en rien de deux. Mais là, il allait devoir le faire seul. Parce que ce n'était pas Jane la sadique qui allait être tendre avec lui... Il resserra alors sa prise sur ses chaînes, commençant à convulser peu à peu, avant de murmurer :

- Je souffre...

La douleur étant bien trop forte pour lui, il finit par abdiquer face à Jane, répondant à ses exigences à la suppliant de rester. Il la sentit revenir et le détacher, alors qu'il grimaçait sous la souffrance que la crise lui procurait, avant d'être mis à terre, laissant Jane s'occuper de lui. Elle n'allait pas oser lui faire du mal n'est ce pas ?

Lorsqu'il sentit l'odeur du sang animal et que ce dernier coula dans sa gorge, il frissonna quelque peu. Il repoussa alors doucement la poche de sang alors qu'il convulsait de nouveau un peu plus violemment, sa tête tombant contre l'épaule de Jane qui lui disait de prendre son temps, en lui caressant les cheveux. Il gémit alors de douleur, tentant de lutter contre le mal qui l'assaillait de toute part, alors que la blonde descendait ses caresses sur son visage, toujours aussi tendrement.

Il finit par lui attraper la main, l'arrêtant dans son geste, alors qu'il entremêlait ses doigts aux siens fortement, comme il le faisait avec Alice. Parce qu'au fond, il espérait que ce geste allait faire cesser la crise qui ne faisait que s'intensifier de minutes en minutes. Et lorsqu'il entendit, au loin, Jane lui dire de la désirer comme il désirait Alice, il resserra sa prise sur ses doigts, ne voulant pas qu'elle s'en aille. Mais pour le moment, il n'avait pas envie de batailler avec elle.

- Pas maintenant, Jane...

Ces trois mots furent un effort surhumain à prononcer pour lui. Il garda les yeux clos, de plus en plus brûlant, alors que le venin faisait son chemin dans son organisme. Il garda ses doigts entremêlés à ceux de Jane, ne prenant même pas conscience du fait qu'il réagissait déjà à sa demande, en lui faisant ressentir son désir qu'elle reste près de lui. C'était déjà un début, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Dim 18 Mar - 10:55

Première liberté PV Jasper


Certes mais je prends, soin de toi malgré mes tortures, je pourrais te laisser ainsi durant…l’éternité, sans même t’abreuver, tu ne crois pas ?

Je souriais, en disant cela car j’en serais tout à fait capable, à lui de changer et ne serait ce que je me supplier, de me dire merci, cela serait pas mal une petite reconnaissance.

J’essayais de rester digne malgré la douleur ressenti par jasper, je ne voulais pas qu’il puisse voir que je pouvais souffrir aussi et que cela me faisait quelque chose malgré moi. Je savais que le mur aux aiguilles avait son effet et qu’il n’allait pas résister longtemps si je le laissais.

Peut être allait il comprendre ce que c’est de changer de comportement, prête à tourner les talons, j’entendais, je voyais légèrement qu’il était en crise mais je voulais le laissais ainsi jusqu'à ce que…

Je t’ai en tendu Jasper.

Je pris le temps de tout défaire, doucement, ne pas brusquer, Jasper était en crise il fallait que sa passe, je le savais, j’avais assez observé les Cullen pour ça. Je lui donnais un peu de sang, je le laissais faire, en lui caressant doucement son visage, je le regardais.

Partage ta douleur si cela te fais, du bien.

Oui j’étais prête à cela pour que Jasper s’en remettre en plus vite, le regardant convulser, l’entendre gémir. Il attrapa ma main, je serrais la sienne pour le rassurer, je sentais sa douleur que je prenais fortement sur moi, je le voulais à moi et je pense qu’il cèdera.

Je ne partirais pas, je ne te laisserais pas comme ça, rassure toi, repose toi.

Je voulais le rassurer au maximum, en serrant encore plus sa main, je déposais un doux baiser sur son front, ces yeux fermés, je ressentais un certain désire mais lequel, pour qui ?

Tu m’aimeras Jasper, tu m’aimeras.

Je le serrais contre moi, le temps qu’il se remette de sa crise, le sang à côté s’il me le demandait.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Lun 19 Mar - 22:13



Première liberté

Jane
Jane avait raison, elle aurait très bien pû ne pas prendre soin de lui en ne le nourrissant pas. Mais d'un côté, elle ne le faisait pas non plus par pure politesse, il en était presque certain. Et c'st pour cela qu'il ne pût s'empêcher de lâcher, quelque peu sarcastique :

- En même temps, si tu me laissais crever de faim, tu n'aurais plus ton "jouet" pour t'amuser...

C'est peut-être cela qui lui valu d'être transpercé par des centaines d'aiguilles, alors qu'il commençait à ressentir les premiers effets d'une crise sous-jacente. Il finit alors par supplier Jane de le laisser. Et évidemment, elle prit bien soin de prendre son temps pour le détacher et le sortir de cet Enfer. Parce que c'était tout ce que c'était pour lui actuellement.

Alors qu'il était à terre, il ne se rendit pas compte qu'il attrapa la main de la blonde et qu'il partageait sans le vouloir sa souffrance immense avec elle. Il n'avait plus vraiment de contrôle sur son don actuellement. Et Jane avait beau tenter de le calmer,il convulsait bien trop pour réellement s'en apercevoir.

Ce n'est que lorsqu'elle le rassura en lui promettant de ne pas partir qu'il osa prendre une inspiration, ne pouvant s'empêcher de gémir faiblement, en la laissant resserrer sa prise sur lui. Lorsqu'elle déposa un baiser sur son front, il ne se rendit même pas compte qu'il venait d'amplifier, sans réellement le vouloir, le désir qu'il ressentait pour Jane.

- Excuse moi...

En réalité, il avait tellement pris l'habitude de s'excuser auprès d'Esmée ou d'Alice de les faire souffrir avec son maudit don lorsqu'il était en crise, qu'il avait fait de même avec la blonde. Lorsqu'elle le redressa, pour le serrer contre elle, il la laissa faire sans protester, se blottissant même plus contre elle.

Lorsqu'il l'entendit lui dire qu'il l'aimerait, le blond grogna doucement, avant que le venin qui coulait dans ses veines ne le rappelle à l'ordre. Il se mordit alors les lèvres, sa tête nichée dans le cou de la gamine, qui continuait de lui caresser le visage. Ils restèrent ainsi, jusqu'à ce que Jasper finisse par se calmer et se décontracter et que la crise ne passe.

- Jane... Du sang... S'il te plait...

Il s'était empressé de rajouter la marque de politesse, ne souhaitant pas finir de nouveau à la place du jouet, alors qu'il venait à peine de passer sa crise. Après un dernier soubresaut, il prit une profonde inspiration, se dégageant doucement de sa tortionnaire, restant toujours au sol, fixant le plafond de la salle de torture, avant de finalement se remémorer les paroles de la Volturi, et de murmurer :

- J'aime Alice et ça ne changera jamais...

Elle allait sûrement se mettre en colère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Mar 20 Mar - 10:40

Première liberté PV Jasper


Ne soit pas si ironique Jasper, je ne pense pas que l’envie de mourir te vienne à l’idée.

La douleur se faisait de plus en plus intense pur lui et j’avais bien envie de le laisser ainsi après tout, jasper n’avait toujours pas comprit le fonctionnement du jeu. Je l’avais détaché car il m’avait demandé avec tellement de gentillesse.

Je le sentais convulser, en tenant ma main, Jasper partageait sa souffrance, que je pris sur moi en serrant les dents, j’essayais de le rassurer car le but de torturer oui mais aussi de savoir calmer pour mieux continuer, j’étais ainsi dans le fond.

En déposant mon baiser, j’ai ressenti un sentiment provenant de Jasper, il certainement malgré lui, je n’en tiens pas compte, il n’était pas lui-même, mais il avait réussie à m’attirée malgré tout.

Chuuuut ! Reprends-toi.

Je continuais à ma passer ma main sur son corps, je grognais parfois de la douleur ressentit mais cela n’était pas grave, je voulais aussi qu’il se rende compte que je pouvais mieux gérer ces ses crises que sa propre famille qui ne pouvait rien pour lui.

J’avais appris avec le temps à supporter ma propre douleur, alors celle de Jasper ne me faisait absolument pas peur, bien au contraire. Le mot aimer un mot qu’il n’aime pas pourtant, il grogna mais se serra un peu plus contre moi se nichant dans mon cou.

Je sentais Jasper, se décontracter, se sentir un peu mieux, suite à sa demande, je le posais doucement au sol me levant.

Tient bois, ce n’ai pas humain.

Je tenais à lui préciser, je ne voulais pas qu’il convulse de nouveau ce n’était pas là peine, j’avais l’impression qu’il allait mieux, je lui souris, je ne le quittais pas des yeux. Je grognais suite à ses paroles, il aimera toujours Alice bien ce que l’on verra.

Tu crois cela…

J’étais une fois de trop, trop gentille, je pris Jasper, l’entrainna dans sa cage, je fermais la porte.

Tu réfléchiras peut être un peu mieux.

Je tournais les talons, en colère oui certainement, mais il va apprendre que je ne suis pas si mauvaise.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   Mar 20 Mar - 23:10



Première liberté

Jane
Jasper ne répondit pas à Jane. En réalité, mourir serait peut-être une bonne option. Parce qu'il avait comprit qu'il ne reverrait plus jamais Alice. Tout cela parce que Jane était jalouse du fait qu'Aro la veuille à tout prix dans la garde... Et puis de toute manière, il était bien trop faible pour se battre contre elle à l'heure actuelle.

Lorsqu'elle le libéra enfin, le blond avait totalement perdu pied. Et il ne se rendait d'ailleurs pas compte que la Volturi souffrait autant que lui. Lorsqu'elle lui intima de se taire, en lui disant de se reprendre, il grimaça sous la violence de la crise, avant de se coller à Jane et de finir par se calmer. En prenant une profonde inspiration, il demanda à avoir du sang et la blondinette le coucha de nouveau au sol, se levant pour aller piocher dans sa réserve.

Lorsqu'elle revint près de lui en lui assurant que le sang qu'elle lui donnait n'était pas humain, Jasper but le contenu entier de la poche. Et il se sentait un peu mieux à vrai dire. Il ne prit cependant pas la peine de la remercier, puisqu'il venait de se rendre compte de son erreur... Il avait parlé d'Alice. Et elle était déjà en colère contre lui...

Sans comprendre comment, il se retrouva debout et fut presque traîné dans sa cage et rattaché. A peine Jane lui avait-elle fais dos qu'il commença de nouveau à convulser en serrant les dents. Les prochaines minutes allaient être longues et douloureuses. Mais au moins, il était certain que Jane lui laisserait un peu de répit...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Première liberté ( Archivé) rp 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première liberté ( Archivé) rp 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jugement Tribunal Fort-Liberté sur affaire Sénateur Boulos
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obsession :: les rps-
Sauter vers: