Bienvenue sur Obsession

Nous sommes en 2018

Nous recherchons Les rois Volturi et bien d'autres.

N’oubliez pas de votez sur les top-sites sur la Page d'Accueil pour nous faire connaître

Partagez | 
 

 Une mise au point (Pv Anton)

Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin » Vivi.
Morsures : 86
Aménagement à Forks : 17/05/2018
Age : 35
Localisation : Kirov
MessageSujet: Une mise au point (Pv Anton)   Jeu 31 Mai - 11:48

Une mise au point (Pv Anton)
J'Je savais mon clan chez les Volturi sans savoir ce qu’ils m’manigançaient, j’ai pu les rencontrer durant le mariage des jumeaux mais je sentais comme de la tension dans l’air. Suite à ce mariage Alec était venu me voir pour me livrer ses plans d’aider les jumeaux à lutter contre leurs rois à condition de nous livrer Caïus, hélas je me sais suivie par les sbires d’Anton, malgré que nous nous sommes cachés, un des sbires à tout entendu. De plus Anton apprit cette réunion, il a su me faire parler, je ne pouvais pas lui mentir.

Durant les jours de fêtes j’ai reçu l’ordre de localiser et d’aider à traquer une hybride, chose que j’ai fais assez facilement, nous l’avons livré à Sergey, je n’ai plus revue cette hybride, je ne me posais jamais de questions, sur nos prisonniers, je savais de quoi était capable mon clan en ayant souffert moi-même et encore aujourd’hui.

Les jours passèrent un amant ma retrouvé non loin de Kirov durant une chasse, l’éloignant dans une baraque abandonné, j’ai faillis me laisser aller, mais je me suis rendu compte que malgré l’amour que je lui portais, j’aimais Anton, cela n’a pas été plus loin, j’espérais que personne ne m’avait vue ne rapportant cette histoire aux oreilles d’Anton.

Il y a quelques jours, je surpris une conversation entre Yakov et Anton, reparlant de l’hybride qu’elle était emprisonnée au fin fond d’une ruelle à Kirov. Curieuse comme j’étais à en savoir plus sur cette hybride pourquoi elle, ce que lui voulait mon clan, j’ai décidé d’aller la voir mais pour cela, il fallait qu’Anton parte ce que j’ai réussie à faire en lui parlant de Jane qui était venue me voir que l’un d’entre nous avait trahis les jumeaux en allant prévenir son frère qui avait quitté Volterra.

Durant ce temps avec Roza, j’ai réussie à pénétrer dans l’enceinte ou était l’hybride, j’ai pu voir des instruments de tortures, puis elle prise de panique, j’ai essayé de rentrer en contact avec elle, j’espérais la faire sortir de là, ne supportant pas la torture qu’elle pouvait subir, je ne savais pas ni comment et quant mais j’arriverais à la faire sortir de la.

Toujours avec l’aide de Roza, je suis sortie de là, allant chassée, deux humains qui se trouvaient non loin, les vidant entièrement, à Kirov les cadavres étaient courant, nous n’avons pas de règles comme chez les Volturi à faire attention à tout.

C’est en rentrant un garde me dicte d’aller rejoindre Anton au plus vite, allons bon qu’est ce qu’il avait ? Je ne connaissais pas se garde un nouveau peut être, en passant la première il me déposa la main dans mon dos, je me retournais le prenant par la gorge.

 Tu me touches encore une fois tu es morts.

Il me fit un signe de la tête, avec une petite voix me disant qu’il était un des nouveaux des gardes d’Anton, encore un ? Il va en avoir combien que manigance t’il ? En allant vers nos appartements, que je rentrais je voyais Anton me tournant le dos regardant dehors.

Tu as demandé à un de tes sbires de venir te voir, bien me voilà.

Dis-je calmement, en refermant la porte que l’on soit tranquille.



Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre d'amour.
Morsures : 30
Aménagement à Forks : 10/05/2018
Age : 26
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Lun 4 Juin - 11:09

Une mise au point (Pv Marya)
J'étais dans ma chambre regardant à travers la fenêtre de ma chambre qui se porte sur la ville. Que notre Clan dirigé depuis maintenant plusieurs décennies d’une main de fer. Je revenais de Voltera et j’avais envoyé un nouveau garde pour qu’il m’envoie Marya. Je pose mes mains sur le rebord de la fenêtre les derniers événements me revenant en mémoire. Le Mariage des jumeaux, la demande des jumeaux d’Alec dont j’ai dû lui retirer les informations de ses douces lèvres par la force, bien entendu. Marya me dit que les jumeaux avaient eu vent que l’un des nôtres les avaient trahis. Je regarde l’horizon quand j’entends Marya entrée dans la pièce me disant que j’avais demandé a un de mes sbires d’aller la chercher et qu’elle était là. Je me retourne la voyant de dos fermé la porte.

Mon regard se porte sur le bas de sa robe, je comptais déjà la réprimander et elle osait se présenter devant dans cette tenue. Froissé au niveau du dos avec quelques taches grises, jurant avec le reste de sa robe, mon sang ne fit qu’un tour, je m’approche d’elle, utilisant ma vitesse vampire et lui assène une gifle d’un revers de la main porte la bague du sceau de Khalski assez forte pour l’envoyer sur le lit sans lui laisser le temps de réagir disant d’un ton aussi froid que les températures de Kirov en Hiver.

–  Tu oses te présenter devant dans cette tenue ! Il me semble t’avoir déjà dit d’avoir une tenue irréprochable, mais je n’ai pas dû être assez claire. Je vais devoir faire en sorte que tu retiennes ta leçon et que dire de ton comportement concernant ses derniers temps !

Je la regarde d’un regard noir, j’ai entendu bien des rumeurs venant de la garde et certain de mes gardes m’avaient rapporter certaines choses qui ne me plaisent pas. J’allais lui demander sa version des faits, mais elle ne mérite aucune clémence de ma part. Visiblement, elle a oublié à qui elle appartenait et où était sa place. Je m’approche d’elle, ne la lâchant pas du regard, c’est une bonne chose qu’elle est fermée la porte cela m’évitera de le faire moi-même.

– J’ai entendu des choses qui ne me plaise absolument pas et visiblement tu te permets des petites escapades non-autorisé lors de mes déplacements, il semble que tu aies oublié où est ta place et a qui tu appartiens, mais je vais te rafraîchir la mémoire, puisque celle-ci te fait défaut.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin » Vivi.
Morsures : 86
Aménagement à Forks : 17/05/2018
Age : 35
Localisation : Kirov
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Lun 4 Juin - 23:52

Une mise au point (Pv Anton)
Je m’étais rendu dans nos appartements comme un garde me l’avait demandé, j’ai faillis tuer sur place ce nouveau qui avait osé me toucher dans le dos. Je ne savais pas ce qu’Anton me voulait, je rentrais dans la pièce en dégageant le nouveau dehors, fermant la porte. Anton me tournait le dos quand je me présentais à lui.

Je sentais son regard se poser sur moi, je sentais toujours ce moment la, me retournant à peine, je n’avais pas sentis son rapprochement, me retournant, je pris un revers, m’envoyant sur le lit, je la senti passée, tenant ma joue la marque de son sceau était marqué, je savais que cela n’allait pas rester mais je ne compris pas pourquoi de suite.

Je m’asseyais sur le bord du lit, le regardant, son retour était sec, je finis par détourner mon regard, ne pouvant le soutenir ou cela serait pire, je savais que ce n’était pas la peine de rétorquer, il avait raison, juste pas eu le temps avant son retour, j’aurais du passer par la chambre avant.

 Je…Anton ton nouveau sbire à osé me toucher dans le dos, j’ai faillis l’étriper, je reviens de la chasse, je n’ai pas eu le temps de me changer, il ma sauté dessus dès que je suis rentré, tu étais déjà présent. Je peux encore aller me changer, si tu le désires. A ton sbire que tu dois faire la leçon, mon comportement ?

Son regard me glaçait sur place, je ne le soutenais pas, je me doutais bien que je ne pouvais être tranquille et bien même que j’ai du être trahis par ces gardes, je ne les connaissais pas tous pourtant j’ai essayé d’être la plus discrète possible mais pas assez visiblement, j’attendais voir de quoi il allait me parler et pas me trahir.

Tu as entendus quoi ? Je sors chasser oui comme d’habitude. J’ai vue Alec mais cela tu le sais aussi, tu m’as arrachés les mots.

Je marquais une pause, je pensais savoir de quoi il parlait mais je ne pouvais lui avouer ni bien même de ça qu’il voulait parler, je retenais mes mots mais je sais très bien qu’il faudra que je lui avoue de toute manière mais tant que je pouvais lui cacher.

Au vue de sa dernière phrase, je me reculais sur le lit, je savais très bien, qu’il n’aurait aucune pitié, je commençais déjà à trembler, oui je me suis permise certaine chose mais c’était de la curiosité à moins qu’il ne pense à autre chose.

 Anton, je sais ou est ma place, je t’en pris, je n’ai rien fais de mal, je t’appartiens je le sais, je suis à toi et je le serais toujours. Je t’en pris, je ne sais pas ce que tes gardes t’on dit.

Je le regardais toujours avec une certaine peur au ventre, me reculant de plus en plus, je savais très bien ce qui m’attendait, je craignais le pire. Mon regard le suppliant mais je savais que je n’y échapperais pas.



Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre d'amour.
Morsures : 30
Aménagement à Forks : 10/05/2018
Age : 26
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Mar 5 Juin - 1:18

Une mise au point (Pv Marya)
Je prends Marya par les cheveux et la tiens solidement l’écoutant que d’une oreille. Je pouvais sentir la tempête de la colère dans mon corps, pendant qu’elle me dit que c’est mon garde et m’en prendre à son garde. Je la sors violemment du lit sans aucune pitié. Et le fait qu’elle me mente ne fait qu’aiguisé cette colère en moi, au lieu de l’apaiser comme elle devrait le faire à croire qu’elle aime que je la punisse violemment. Mes gardes me craignent plus que Marya, car elle va être châtiée et torturé, mais mes gardes eux seront tué, s’ils me trahissent

Elle avoue que c’est la curiosité qui la pousser à aller voir l’hybride et qu’elle a eu pitié de cette humaine. Elle se jette à mes pieds, m’avouant qu’elle m’a envoyé voir Alec uniquement pour pouvoir aller voir l’hybride et sa curiosité ayant pris le pas sur elle et qu’elle a eu pitié d’elle. Je lui donne un coup de pied l’envoyant dans le mur. Alors que je pose ma chemise pour ne pas la salir. Elle continue pourtant dans sa lancée. Me disant que c’était un Ex qu’elle a rencontré au début de sa transformation, mais qu’il ne sait jamais rien passer.

Cela m’énerve encore plus et je la prends par la gorge lui pour qu’elle me regarde dans les yeux, un regard noir remplis de haine. Entre amour et Haine la frontière et si fine. Celle-ci avoue qu’elle est prête a subir sa punition. Je serre légèrement la main sur son coup, je l’ai toujours éduqué comme ça et l’avait prévenu en lui laissant une porte de sorti et elle avait décidé de rester près de moi. Je finis par la relâcher et lui attrape les cheveux la tirant sans tendresse passant une porte rouge. J’avais installé une « salle de torture » dans la chambre pour pouvoir la châtiée tranquillement la balançant à l’intérieur avant de lui attacher les mains avec les chaînes.

– Tu as eu pitié de cette hybride, crois-moi, personne n’aura pitié de toi. Et je vais t’apprendre à vouloir joué avec ma patience et te croire toute permise et passer outre mes Ordres !

Je tourne autour de son corps comme un lion autour de sa proie en réfléchissant. Non, pas comment j’allais m’occuper de sa punition, non ça je le sais parfaitement. Mais, plutôt par quoi j’allais commencer. Je ne vais pas la mutilée, je veux qu’elle reste entière, même si elle le mérite. Non, je veux qu’elle reste parfaite quand mon regard se pose sur son corps. Je passe dans son dos et fait claqué un fouet pour qu’elle sache ce qui l’attend. Le passant dans le feu rapidement, juste pour le réchauffé et me retourner et donnée quelque coup dans son dos laissant des traces qui finiront par disparaître au bout de quelque semaine.

– Puisque tu penses que les tortures sont l’hybride et que tu veux apaiser et l’aider a supporté ses douleurs tu vas prendre chaque coup qui lui était réservé en plus ceux qui te font réserver. Ça t’apprendra à vouloir aidé nos ennemis !

Je lui avais dit tous ça en la tirant par les cheveux violemment en arrière alors que le fouet chauffe sur une plaque. Elle veut une tenue de souillons, elle allait en avoir une. Je compte bien la laisser avec vêtement l’acérer par les coups de fouet .
Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Anton Khalski le Mer 6 Juin - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin » Vivi.
Morsures : 86
Aménagement à Forks : 17/05/2018
Age : 35
Localisation : Kirov
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Mar 5 Juin - 2:07

Une mise au point (Pv Anton)
Je fuyais Anton du regard m’ayant giflé, c’était une première avec le revers de la main me marquant de son sceau qui restera gravé un moment sur ma joue quelques jours tout au plus.  Presque une honte que d’être marquée ainsi par Anton, j’étais comme défigurée, je savais que je ne pourrais pas sortir de cette chambre pendant un moment et donc ne pas aller chasser, m'affaiblissant durant ce temps.

Il m’écoutait il s’approchait de moi, la peur au ventre je me reculais, je savais de quoi il était capable, allait il comprendre que je suis venue de suite, je ne pensais pas que son sbire m’avait salie, j’aurais du aller me changer mais cela avait l’air d’être si pressant que je n’y ai pas pensé.

Je continu mon discourt en espérant qu’il allait passer, mais malheureusement je sais qu’Anton me connaissait, j’aurais du mal à cacher mes secrets et ces maudits gardes qui me suivent partout, je ne peux pas oublier à qui je suis cela n’étais pas possible.
Plus il approche plus je me recule, il gardait son sang froid peut être de trop d’ailleurs, ce qui ne prévoyait rien de bon peu importe ce que je pouvais lui dire, il m’écoutait à peine, me prenant par les cheveux il m’extirpa de son lit.

 Mon Prince, je vous en pris, vous devez en prendre à votre garde.

Pour ma tenue je n’y étais pour rien, généralement je fais plus qu’attention, même si la j’avais été voir l’hybride, je n’étais pas si sale que ça, mais pas assez clean à son gout. C’est avec violence qu’il me tira hors de son lit, je ne savais pas ce qu’il savait et il y a des choses que je ne pouvais avouer. Anton m’obligeait à le regarder tenant d’une main ferme mes cheveux.

Jouer à quoi Mon Prince, je vous en pris, je ne sais pas ce dont vous parlez.

J’essayais de cacher mais je sens que c’était mal partit, il devait tout savoir, je savais que je n’avais le droit à aucune erreur, mais voilà mon amant me tombe dessus, l’hybride qui a poussé ma curiosité. J’avais la peur au ventre que je le vis se préparer, je savais a quoi m’attendre, je savais qu’il allait me punir pour les fautes qu’il me reprochait, je ne pouvais pas dire que c’était faux, je savais ses sbires très honnêtes le craignant plus que moi. Je me reculais de lui dos au mur, je le regardais, je crains le pire.

 Je…l’hybride, j’ai été curieuse oui, quand je me suis rendue compte que c’était une humaine, me retrouvant il y a quelques siècles à sa place, j’ai eu pitié. Mon prince c’est une humaine une jeune fille croyez vous qu’elle mérite cela ? J’ai juste donné de quoi la réconforter un peu, je n’aurais pas du, je m’en excuse.

Je marquais une pause tremblante, plaquée contre le mur, je me jetais à ces pieds, Je dois vous avouer mon Prince, je vous est fait partir de Kirov aller voir Alec pour aller voir ce que c'était qu'une hybrique, de pouvoir l'approcher aussi, vous connaissez ma curiosité, je ne pensais pas l'aider à la base. Elle ma supplié, j'ai eu pitié. le suppliant, au moins essayé de calmer quelque peu sa colère.

Mon prince, cet homme, c’est un ex petit ami que j’ai eu à mes débuts de ma transformation, il n’y a rien eue entre nous durant cette rencontre, je l’ai aimé oui mais plus le cas aujourd’hui, une rencontre par hasard. C’est vous que…

Je m’arrêtais là, il était proche de moi, me remontant par la gorge, je croisais son regard noir, je connaissais se regard, il me haïssait, j’ai fauté, je le savais, il allait me châtier pour cela, je le savais, j’avais pris des risques, il la su, je vais le payer.

Mon prince, je suis prête à subir ce que vous désirez, je sais que je le mérite.

Je le savais c’est la tête basse, que je me remettais à mon Prince, c’était comme ça, je le savais, il m’avait toujours éduquée ainsi depuis mes débuts, je remettais chaque jours ma vie entre ses mains, je subissais pour lui, parfois pour ses humeurs, c'était ainsi je l'avais accepté depuis le début, Anton m'avait prévenu, j'ai fais le choix de rester.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre d'amour.
Morsures : 30
Aménagement à Forks : 10/05/2018
Age : 26
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Mer 6 Juin - 10:15

Une mise au point (Pv Marya)
Je prends Marya par les cheveux et la tiens solidement l’écoutant que d’une oreille. Je pouvais sentir  la tempête de la colère dans mon corps, pendant qu’elle me dit que c’est mon garde et m’en prendre à son garde. Je la sors violemment du lit sans aucune pitié. Et le fait qu’elle me mente ne fait qu’aiguisé cette colère en moi, au lieu de l’apaiser comme elle devrait le faire à croire qu’elle aime que je la punisse violemment.  Mes gardes me craignent plus que Marya, car elle va être châtiée et torturé, mais mes gardes eux seront tué, s’ils me trahissent

Elle avoue que c’est la curiosité qui la pousser à aller voir l’hybride et qu’elle a eu pitié de cette humaine. Elle se jette à mes pieds, m’avouant qu’elle m’a envoyé voir Alec uniquement pour pouvoir aller voir l’hybride et sa curiosité ayant pris le pas sur elle et qu’elle a eu pitié d’elle. Je lui donne un coup de pied l’envoyant dans le mur. Alors que je pose ma chemise pour ne pas la salir.  Elle continue pourtant dans sa lancée. Me disant que c’était un Ex qu’elle a rencontré au début de sa transformation, mais qu’il ne sait jamais rien passer.

Cela m’énerve encore plus et je la prends par la gorge lui pour qu’elle me regarde dans les yeux, un regard noir remplis de haine. Entre amour et Haine la frontière et si fine. Celle-ci avoue qu’elle est prête a subir sa punition. Je serre légèrement la main sur son coup, je l’ai toujours éduqué comme ça et l’avait prévenu en lui laissant une porte de sorti et elle avait décidé de rester près de moi. Je finis par la relâcher et lui attrape les cheveux la tirant sans tendresse passant une porte rouge. J’avais installé une « salle de torture » dans la chambre pour pouvoir la châtiée tranquillement la balançant à l’intérieur avant de lui attacher les mains avec les chaînes.

– Tu as eu pitié de cette hybride, crois-moi, personne n’aura pitié de toi.  Et je vais t’apprendre à vouloir joué avec ma patience et te croire toute permise et passer outre mes Ordres !

Je tourne autour de son corps comme un lion autour de sa proie en réfléchissant. Non, pas comment j’allais m’occuper de sa punition, non ça je le sais parfaitement. Mais, plutôt par quoi j’allais commencer. Je ne vais pas la mutilée, je veux qu’elle reste entière, même si elle le mérite. Non, je veux qu’elle reste parfaite quand mon regard se pose sur son corps. Je passe dans son dos et fait claqué un fouet pour qu’elle sache ce qui l’attend. Le passant dans le feu rapidement, juste pour le réchauffé et me retourner et donnée quelque coup dans son dos laissant des traces qui finiront par disparaître au bout de quelque semaine.

– Puisque tu penses que les tortures sont l’hybride et que tu veux apaiser et l’aider a supporté ses douleurs tu vas prendre chaque coup qui lui était réservé en plus ceux qui te font réserver. Ça t’apprendra à vouloir aidé nos ennemis !

Je lui avais dit tous ça en la tirant par les cheveux violemment en arrière alors que le fouet chauffe sur une plaque. Elle veut une tenue de souillons, elle allait en avoir une. Je compte bien la laisser avec vêtement l’acérer par les coups de fouet .
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin » Vivi.
Morsures : 86
Aménagement à Forks : 17/05/2018
Age : 35
Localisation : Kirov
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Mer 6 Juin - 18:03

Une mise au point (Pv Anton)
Il prend très mal les choses bien même que je lui explique, il ne m’écoute pas, trop en colère, peut être que la rencontre avec Alec n’était pas des plus agréable. Je ressentais sa colère me reculant de lui, il ne m’écoutait quasiment plus, je le savais parfois violent et sans pitié. Il m’agrippa non sans violence, je savais que j’allais prendre malgré mes explications.

Je commence à avouer les choses mais peut être une peu trop tard, Anton ne se calme pas bien au contraire, sa colère monte, pourtant je ne pensais pas à faire mal d’avoir pour une fois pitié de cette petite. Je suis à ses pieds, le suppliant, j’avoue tout même son départ de Kirov, le pourquoi, j’avais fais cela. Je me prends un coup de pied qui me fait grogner me renvoyant contre le mur, me collant vraiment contre le mur, recroquevillé.

Je me retrouve debout attrapée par la gorge, son regard je ne connais que mieux depuis que je suis avec lui. J’abdique totalement si non cela sera pire, j’ai peur, cela doit se lire dans mes yeux, je sans sa main se resserrant sur ma gorge, je sentais ma nuque craquée sous la pression. Malgré tout il ma fait naître, il ma faite grandir, je suis resté prêt de lui, je savais comment il était parfois je pouvais être comme lui aussi mais pas avec lui.

Nous passons une porte, je savais très bien ce qu’elle représentait, j’essayais de résister mais an vain, je ne voulais pas rentrer, pour moi c’était la pièce pire que tout, j’essayais de le supplier mais cela ne servais à rien, je grognais prenant toutes mes forces pour me sortir de là. Je me retrouvais au sol, très vite attachée par les mains.

 Mon Prince, je vous en prie, oui j’ai eu pitié, je me suis revue étant à sa place. Ayez pitié, je vous ai tout avoué, je ne passe pas outre vos ordres, c’est la seule fois, vous savez très bien que je ne me permets pas tout.

Je tirais sur les chaînes, sans pouvoir me détacher là, il tournait autour de moi, je le regardais faire, une attente interminable, que l’on en finisse, je savais que j’allais subir. Fortement heureusement que c’est lui et pas Sergey, je devais me contenter de ça, cela pourrait être pire. Je sursaute quand j’entends le fouet, c’était pire que ce que je croyais, déjà que j’étais marquée à la joue, je serais marquée sur le corps.

Je criais déjà, sentant ma peau brûler, je serrais les poings, ma peau brûlait sous les coups, à chaque coups je sortais un cri strident, mes yeux s’humidifiaient déjà.

 Elle était dans un état ou elle allait mourir cela vous auriez avancé à quoi si c’était le cas ? Je vous en pris mon Prince, je suis assez marquée comme ça.

Il me tenait par les cheveux, limite me murmurant cela dans l’oreille, j’espérais juste que cela allait s’arrêter là, même quelques coups, je sentais mon dos chauffé, le feu me pénétrer, il ne prit pas la peine de me retirer mon haut, abimant ma robe.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre d'amour.
Morsures : 30
Aménagement à Forks : 10/05/2018
Age : 26
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Ven 8 Juin - 1:34

Une mise au point (Pv Marya)
Celle-ci ne veut pas entrer dans cette pièce après tous rien de plus normal qui voudrait entrer dans une pièce de force en sachant qu’on va se faire torturer de la pire des manières personnes. Mais, sa résistance m’énerve encore plus tous en l’appréciant. Elle est forte et puissante, elle est mienne, mais, je ne peux accepter qu’elle me désobéisse et trouve un subterfuge pour m’éloigner de la sorte. Ce qui signifie que je dois mettre les limites maintenant sinon c’est la porte ouverte à toutes ses escapades et il en est strictement hors de question.

Je l’attache pendant que celle-ci me dit qu’elle a eu pitié et qu’elle serait morte et nous aurait était inutile et je me fiche de ses raisons, tous ce que je vois c’est qu’elle m’a éloigné de Kirov pour en faire qu’à sa tête et cela ne me plaît pas me disant qu’elle a était assez marqué. Je retire vivement le fouet de la plaque brûlant venant à nouveau faire claquer celui-ci sur sa peau que j’apprécie habituellement, il lui faudrait des semaines pour guérir de ses traces.

- Tu crois qu’on arrive pas à garder une prisonnière vivante le temps qu’on la décide !? Et tu penses vraiment être en mesure de dire quand ta punition s’arrête ! TU M’appartiens et MOI seule décide lorsque tu auras été assez châtier pour ton comportement suis-je Clair !

Je donne encore quelque coup de fouet avant de le ranger sa tenue étant en lambeau, elle était loin de la Marya toujours impeccable. Je la détache avant de prendre son menton dans les mains de manière ferme lui redressant son visage vers moi avant de dire d’un ton un peu plus calme, mais toujours distant envers elle.

- Ne crois pas que ta punition soit finie ce n’est qu’une partie de ta punition. La prochaine fois tu y réfléchiras a deux fois avant d’en faire à ta tête et d’outrepasser mes ordres.

Je la prends par les cheveux et l’emmène sous la douche ou je l’envoie avant de verser l’eau glaciale du pommeau de douche et si elle tente de s’échapper sa punition sera encore pire. Après les coups de fouet, il me reste à la lavée de ses pêchés et je me doute que l’eau glaciale sur les traces de fouet encore fraîche ne vont pas lui faire du bien.

Je la regarde et même si ma colère et ma haine envers elle c’est calmé, mais je dois aller au bout même si c’est ma préférée. C’est plus par principe même si j’ai eu la main lourde sur les coups de fouet qui mettront sûrement une semaine à disparaître voire plus. Mais, je ne peux pas me permettre un geste de tendresse et montré un signe de faiblesse maintenant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin » Vivi.
Morsures : 86
Aménagement à Forks : 17/05/2018
Age : 35
Localisation : Kirov
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Ven 8 Juin - 2:08

Une mise au point (Pv Anton)
Je ne désire pas rentrer, je savais ce que cette pièce représentait, je résistais, je grognais mais rien y fait je me retrouvais enchaînée, j’avoue au fur et à mesure, j’essaye de l’amadouer mais bien au contraire, il était décidé de me punir, de me laver de mes pêcher comme il le dit si bien.

Il ne m’écoute pas, mon regard s’humidifie de plus en plus, je reçois les premiers coups qui me font hurler, je sens la chaleur me pénétrer de plus en plus, je demande pitié mais rien y fait, j’espérais que tout se termine là juste quelque coups et rien de plus. J’hurlais de nouveau sous le fouet encore plus chaud, je ne pouvais plus arrêter mes cris, le feu me pénétrait de plus en plus l’impression qu’il me brûlait les entrailles.

Je me savais marquée durant plusieurs jours, je ne supportais pas cette situation, être ainsi, tirant sur les chaînes, mes jambes me tenaient à peine, j’étais sur la pointe des pieds, mon corps crispé par la douleur, mes yeux noir, ma gorge sèche, j’avais besoin de boire, je n’allais pas tenir longtemps.

Si mon Prince mais je l’ai vue, elle était très mal au point, j’ai eu pitié, juste pitié, vous me l’avez fait subir, je le sais. Mon Prince c’est vous qui décidez, je suis a vous juste à vous, ma vie est à vous. Je sais que c’est vous qui décidé, vous êtes très clair mon Prince.

Je serrais les poings, je criais encore, mais je voyais trouble, il n’y avait que mes cris qui résonnaient dans cette pièce même Anton ne me disait rien de plus continuant implacablement les coups. Il me détache je tombe à moitié à terre, il me relève par le menton, l’obligeant à le regarder, il était plus calme mais je savais que ce n’était pas finis.

 Pitié mon Prince, j’ai compris je ne recommencerais pas. S’il vous plaît je ne dépasserais plus vos ordres, je serais les respecter, vous respecter. J’ai fais une erreur de curiosité.

Malgré mes supplices il me traîne sous la douche, je me recroqueville dans la douche laissant mon dos apparent, je savais ce qu’il m’attendait je serais déjà les poings, les dents. L’eau glacial sur mes blessures ne faisait qu’empirer les choses, j’hurle encore plus, je mets ma tête entre mes bras, je sais que ce n’ai plus la peine de supplier ou cela sera pire.

J’étais totalement mouiller, délabré, une fois finis, je vais aux pieds de mon Prince, lui embrassant la main, lui demandant pardon, tête baissée, je n’avais plus rien à dire, juste attendre sa pitié. Je le sentais plus calme désormais, la colère était passée mais j’espérais aussi den e plus être punie.

Veuillez accepter mes excuses Mon Prince, je ne recommencerais plus, je ne passerais plus vous ordres. J’ai honte d’être ainsi devant vous.

Je n’osais pas bouger, ni le regarder, je savais que je devais me tenir tranquille, ma douleur encore intense je grognais, j’avais soif, je devais me nourrir, je n’osais pas demander pire, sortir ainsi.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre d'amour.
Morsures : 30
Aménagement à Forks : 10/05/2018
Age : 26
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Ven 8 Juin - 9:16

Une mise au point (Pv Marya)
Je n’écoute pas ses supplications, peu importe qu’elle ses yeux devienne noire et qu’elle est besoin de se nourrir, je continue les coups de fouet. Cela peu semblé brutale et cruel et cela l’est mais, d’un autre côté ça aurait un autre vampire, ce n’est pas quelque coup de fouet qu’il aurait reçu, mais la peine de mort. Marya et mon bras droit et la seule en qui j’ai confiance, je me dois d’être dur et sévère envers elle. Je la sais assez forte pour subir ce traitement.

Une fois mes nerfs passer, je dois avouer que j’ai eu la main lourde sur le fouet surtout sur l’un d’entre eux, une longue trace traversé son dos en diagonale impossible de la loupée. Je la détache et l’emmène dans la salle de bain en la tenant par les cheveux pour la lavée à l’eau froide voire glaciale.  Je la vois se recroqueviller sur elle-même tentant de supporter la douleur. Je ne fais pas durée le supplice éternellement, ma colère et passer mais, je ne pouvais pas lui accorder un geste de tendresse.

Elle est trempée et sort de la douche et viens m’embrasser ma main en s’excusant ayant honte d’être ainsi vêtu devant moi. Je pouvais voir qu’elle avait soif, mais ça faisait partie de sa punition. Je lui demande de ne pas bouger. Je vais chercher une de ses robes si blanche si parfaire sans aucune trace parfaitement repasser. Je sors mon couteau et donne plusieurs coups dedans pour l’éviscérer ainsi qu’un grand coup dans le dos de manière à ce qu’on puisse voir les traces de fouet à travers les vêtements.

– Sèche-toi et habille-toi, Marya !

Je finis par revenir devant elle la robe plier sur une chaise. Je m’approche d’elle posant ma main sur sa joue, la caressant légèrement. Ce n’est pas la Marya que j’aime, ni ma princesse, toujours impeccable et irréprochable. J’approche mon visage du sien comme si j’allais l’embrasser avant de dévier pour lui susurrer à l’oreille des mots pour la rassurer. Je pris un ton qui se voudrait presque réconfortant alors que ma main et sur sa joue.

–  Tu m’as beaucoup déçu, mais je suis sûr que tu as retenue la leçon toutefois, je sais que tu aimes être parfaite pour moi, toujours, bien coiffée et maquillée et tu sais que je te veux dans une tenue irréprochable. Nul, n’a le droit de te toucher à part moi.

Je fis une pose ma main arrêtant de caressée sa joue sans pour autant la quittée. Je reprends mon dialogue sans aucune haine ou même colère dans la voix. Non ma voix et calme et paisible peut-être trop ce qui n’annonce rien de bon pour elle.

–  Je t’interdis de te recoiffer ou de te maquiller ! Je t’interdis de te nourrir autrement que les gardes t’apporteront ! Je t’interdis de porter une des robes blanches qui te vont si bien pour cacher tes marques de fouet ! Or tu sais que tu dois être irréprochable quand mes yeux ce porte sur toi donc par conséquent, je t’interdis de te présenter devant moi dans cette tenue jusqu’à nouvel Ordre !

Je retire vivement ma main de sa joue tournant les talons pour quitter la salle de main, je pense qu’elle mérite mille fois, les coups de fouet ou l’eau glacée que cette humiliation de devoir resté ainsi. Je ne veux pas la voir dans cet état, j’aime qu’elle soit parfaite et forte quand elle se présente devant moi. J’ignore combien de temps, j’allais la laisser ainsi peut-être jusqu’à ce que l’envie la voir soit plus forte que celle de lui faire comprendre qu’elle m’a déçu et trahis ma confiance.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin » Vivi.
Morsures : 86
Aménagement à Forks : 17/05/2018
Age : 35
Localisation : Kirov
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Ven 8 Juin - 13:40

Une mise au point (Pv Anton)
Mes cries strident devaient s’entendre dans toute la demeure, les coups pleuvaient sur mon dos, les brulures me pénètre de plus en plus, je résiste car j’ai l’habitude mais j’ai de plus en plus soif, je faibli à chaque coups, je me sens lacérée.

J’étais sous une eau glaciale, recroquevillée je résistais encore, mes yeux humides, je serrais les dents et mes poings, la chaleur me pénétrait, il ne fait pas durer plus, enfin mon supplice est finie, je soupirais, je sentais mon dos lacéré.

Je sors de la douche, je demande son pardon, j’avais honte d’être ainsi, devant lui c’était une des première fois, mes yeux étaient de plus en plus noirs, j’avais soit, je ne pouvais presque plus. Je ne bouge pas selon son ordre. Je le voix avec une de mes belles robes, la lacéré à coup de couteaux, je lâche un petit cri, cela représentait les coups que j’avais reçu.

Oui Anton.

Je me sèche, je passe la robe qu’Anton venait de me déposer. Je ne me sentais pas comme d’habitude mais chez nous, les punitions devaient aussi servir d’exemple aux autres, tel était son choix. Il me caresse la joue, un moment de tendresse ? Je pensais à un baiser mais il s’approche de mon oreille, je frissonnais.

Oui Mon Prince, je ne vous décevrais pas de nouveau. Je me dois d’être parfaite tel est votre désire, je fais tous pour, mon corps, mon âme, mon être vous appartiens entièrement.

Je fermais les yeux, sa main me devenait réconfortante, j’écoutais avec attention ce qu’il me disait, ne pas recommencer, faire attention, être irréprochable, il ne faisait que répéter ce que je savais déjà mais j’avais fauté pour celle fois.

Non, Mon Prince, en me laisser pas ainsi, ce n’ai pas possible, je vous en pris, c’est dégradant, je ne peux pas. Je me dois donc rester ici, jusqu'à ce que vous le désiriez ? Si je devais sortir et je croise votre présence ?

Je le voyais tourner les talons, ce n’était juste pas possible, je ne pouvais pas rester comme cela, pire, interdire de le voir, ce n’était pas possible, j’avais besoin de lui, de sa présence, j’étais rarement séparée de lui, je le rattrapais le retenant par le bras.

Ne faites pas cela, ne me laissez pas.

Je ne sais pas quelle sera sa réaction, s’il allait vraiment me laisser ainsi ou pas, si Anton ne revenait pas sur sa décision, j’irais dans ma petite chambre, la temps qu’il me rappelle à l’ordre.



Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre d'amour.
Morsures : 30
Aménagement à Forks : 10/05/2018
Age : 26
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Sam 9 Juin - 1:58

Une mise au point (Pv Marya)
Je lui dis de ne pas bouger et vais chercher une de ses magnifiques robes, et donne des coups de couteau dedans, je l’entends pousser un cri de surprise posant la robe sur la chaise, lui disant de se sécher et de s’habiller avant de lui susurrer qu’elle m’a déçu et qu’elle doit être parfaite quand mes yeux se posent sur elle. Elle m’assure qu’elle a comprit et qu’elle sera parfaite pour moi corps et âme et qu’elle appartient.

Ma main et ma voix se veulent rassurante mais, les mots qui sortent de ma bouche sont loin de l’être. Je lui interdis d’être parfaite à la vue de tous et ceux jusqu’à nouvel ordre. Et ne plus se présenter devant moi dans cette tenue. Je commence partir alors qu’elle me supplie de ne pas la laisser comme ça cela étant trop dégradant. Mais, j’en ai que faire que cela soit dégradant pour elle, c’est le principe de cette punition. Lui rappeler que c’est moi qui l’ai faite et que je peux la défaire si je le décide.

Alors que je pars pour ne pas la voir dans cet état, la voulant parfaite pour m’accompagner et je sais que si je la croise dans cette tenue, je la ferais se changer sur le champ et annulerais sa punition et ça pour l’instant il n’en est pas question. Elle m’attrape le bras me suppliant de pas la laisser. Je me retourne lui attrapant le bras pour le retirer en le serrant.

- Ne me touche pas ! Je veux te voir et avoir une souillon à mes côtés. Va dans ta chambre et que je ne te vois pas et ne t’entendant pas me supplier encore une fois ! Sinon, crois-moi je te traîne sur la place centrale de Kirov dans cette tenue SUIS-JE CLAIR MARYA !?

Je quitte la pièce, ça ne me plaît sa tenue. Et son regard, me donne envie de caresser sa joue, d’essuyer ses larmes et déposer mes lèvres sur les siennes sans savoir pourquoi. Je sens la colère remonter de la savoir dans une tenue inappropriée a sa beauté. Je décide de tuer, le garde qui a osé la souillée en posant sa main sur elle salissant sa robe.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin » Vivi.
Morsures : 86
Aménagement à Forks : 17/05/2018
Age : 35
Localisation : Kirov
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   Sam 9 Juin - 21:02

Marya Khalski a écrit:
Une mise au point (Pv Anton)
Sous ses ordres je ne bouge pas, j’ai pris assez pour mon grade par les fautes que j’ai pu faire, je savais pourquoi j’étais restée, j’assumais mes erreurs, je savais que j’allais encore en faire de toute façon, Anton était de plus en plus stricte au file des siècles.

J’étais dépitée de voir ma robe en lambeau, que mon prince face cela de lui-même, cela ma choquée laissant échapper un cri, il me dicte que je dois être parfaite, je l’avais compris ces mots me glacent même si ils sont loin d’être dans la méchanceté.

Je ferme les yeux à sa douceur, je me sens me crisper, quand il me dit que je dois être souillon m’interdisant toute beauté, cela n’était pas dans mes habitudes, jusqu'à ce qu’il le décide, je n’avais le droit non plus sortir de la demeure des Khalski même pour aller chasser. Je le supplie cela ne sert à rien, mes mots ne le touchent pas, pas un regard sur moi.

Je l’attrape par le bras, ne voulant pas qu’il me laisse, qu’il me regarde, d’être prêt de lui, c’était vraiment dégradant d’être ainsi pour moi dans cette demeure peu apporte qui je devais croiser et encore plus notre Tsar ou notre Impératrice.

Oui Mon prince

Relâchant son bras, je ravalais ma fierté, il me quitta ainsi, je ne devais pas croiser sa route ou son regard, je le savais, je regardais discrètement s’il n’était pas dans la pièce principale, il était déjà partie en effet, j’avais soif mais loin de moi d’aller demander à un garde dans cette tenue.

J’allais dans ma chambre qui juxtaposais la pièce principale,  je n’avais pas le droit non plus d’accéder à sa chambre, j’allais dans ma chambre suivant son ordre quand j’entendis frapper à notre porte, j’entrouvris légèrement l’Impératrice me demandais.




Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une mise au point (Pv Anton)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mise au point (Pv Anton)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre] Une petite mise au point s'impose !
» Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }
» Petite mise au point [pv]
» Petite mise au point. [CB]
» Mise au point des RP en cours à la forteresse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obsession :: les rps-
Sauter vers: