Bienvenue sur Obsession

Nous sommes en 2018

Nous recherchons Emmett Cullen

N’oubliez pas de votez sur les top-sites sur la Page d'Accueil pour nous faire connaître

Partagez | 
 

 Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Cullen

avatar

Morsures : 4
Aménagement à Forks : 16/04/2018
Age : 23

MessageSujet: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   Mar 17 Avr - 12:27


Edward Anthony Masen Cullen

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Cullen
Prénom : Edward Anthony Masen
Âge : 116
Date de naissance : 20 Juin 1901
Situation familiale : Marié
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Particularités : Télépathe
Habitudes :Lecture ○ Trop réfléchir ? ○ Profiter de ma famille...
Groupe : Cullen
Avatar : Robert Pattinson

Caractère et Anecdotes
On pourrait dire de moi que je suis la figure même du romantisme moderne de ce XXIème siècle. Original ou un simple cliché ? Je ne saurais dire, mais il est vrai que j'ai gardé cette attitude que l'on qualifie d'"à contre courant". Oui, j'ouvre la porte de la voiture à ma femme, j'aime la porter jusqu'à notre chambre lorsque l'envie me prend. Et malheureusement pour elle, je suis éperdument amoureux malgré toutes ces années, et cela continuera encore et encore.
Je suis aussi lunatique, de ce que pense les gens. J'ai toujours cette impression d'être mauvais pour ceux qui m'entourent, bien loin de ce que j'aurais voulu être au final. Mon végétarisme ne m'aide pas forcément à me donner bonne conscience. Je ne suis pas parfait loin de là à mes yeux. Et cela peut me rendre morose, m'obligeant à me replier sur moi même ce qui me rend encore plus distant et mystérieux.
Je suis un grand mélomane, jouant du piano à la perfection, ainsi que du violon et de la guitare. La musique - tout comme la littérature -  reste un échappatoire pour moi. Mais ne me demandez pas de lire quelque chose de récent. Je reste un grand amoureux de la littérature des siècles précédents. Oui je ne change pas d'époque mais les mots ne trouvent sens à mes yeux que dans ces mouvements là.
Je suis aussi adepte des belles voitures. Peu utile pour moi vous me direz ? Il est vrai, mais le plaisir reste intact, alors autant en profiter non ? Oui, malgré mon siècle bien tassé, j'arrive encore à trouver du plaisir là ou d'autres ne trouveraient que lassitude.

Histoire

Terminer sa vie à dix-sept ans n'aurait pas été une fin en soi à première vue. C'est ce que je me suis dis lorsque j'étais en train d'agoniser sur ce lit, du moins ce dont je m'en souviens. Les souvenirs flous auraient pu me rendre fou, mais ce n'était pas ça le pire. Non. C'était cette soif de sang qu'il fallait retenir. Cette envie d'égorger qui me mettait dans des états seconds. C'était ma nouvelle nature.
De ce que les livres racontent, je suis né un 20 juin 1901 à Chicago. Quelle belle ville durant cette époque. Elle s'épandait à vue d'oeil et je n'avais pas à me plaindre. Ma situation familiale pouvait laisser à désirer. Mon père était très souvent absent pour son travail chronophage et ma mère me mettait sur un piédestal. Le seul lien que je pouvais tisser avec mon père était mon attrait pour le droit, et ma future carrière d'avocat que je pensais atteindre. Je dis bien penser car en réalité avec le temps, je me rendis bien vite compte que l'armée me tenait plus à coeur que de finir comme mon père. Là vous voyez, ce sont des choses qui auraient pu arriver si la vie était simple. Malheureusement, il y a toujours des obstacles, ds évènements qui vous font prendre un tout autre chemin que celui que vous aviez en tête.

L'épidémie de grippe espagnole eut raison de ma famille, eut raison de ma carrière et eut raison de ma vie. Mon père fut le premier à en périr, ma mère le suivit de peu et je me voyais être le suivant. Mourir à dix-sept ans était peu commun depuis les années 1700... Malheureusement, ma vie était faite ainsi et rien ni personne ne pourrait m'en détourner. C'est beau de se dire ça 117 ans après...

Ma mère supplia Carlisle de me sauver en faisant tout son possible pour me permettre de rester en vie. Et deux crocs vinrent se poser sur ma jugulaire, m'offrant agonie, mort et vie. Mes souvenirs sont flous, mais mes sens en étaient devenus aiguisés. J'avais l'impression d'être fou. Carlisle resta à mes côtés pour me faire comprendre, me faire accepter et m'aider dans ma nouvelle vie: celle d'un vampire.

Les premières années furent les plus compliqués. La soif de sang humain me rendait complètement fou, et peu importait ce que pouvait dire Carlisle, je n'avais que faire de ses leçons de moral. La famille Cullen s'agrandit au fur et à mesure. Je trouvais en Esmée la mère que j'avais perdu, en Rosalie, Emmett, Jasper et Alice, les frères et sœurs que je n'avais pas eu. J'avais quasiment tout ce qu'il me fallait pour vivre une éternité. Mais je n'avais pas connu l'Amour encore. Certes, mon charme fou attirait de nombreuses prétendantes, notamment lors de notre passage dans le clan Denali, mais j'étais tel un insatisfait chronique: je trouvais toujours quelque chose à redire, à parfaire, à critiquer. Plus le temps passait, plus je me renfermais sur moi même, sur la musique, sur l'art, sur mes envies suicidaires. J'allais entrer une énième fois au lycée de Forks, petite ville réputée pour son temps maussade. Une énième année à faire semblant, à subir les pensées parfois désobligeantes de ces adolescents à l'éducation qui laisse à désirer.
Jamais je n'aurais pensé que cette année là serait différente de toutes les autres. J'ai eu la chance de rencontrer Isabella Swan. Certes je n'ai pas été le plus agréable lors de notre première rencontre, mais cette femme rassemblait tout ce que j'avais pu chercher depuis des années. Depuis le premier jour où nos regards se sont croisés, je savais que c'était elle, la femme que j'attendais. J'avais ce besoin permanent de la suivre, de savoir ce qu'elle faisait, de la protéger. Elle était devenue mon obsession. La seule chose qui nous éloignait, c'était mon lourd secret que je ne pouvais réellement lui dévoiler, mais simplement compter sur ses capacités de réflexion et d'analyse pour le percer à jour.

Il ne lui fallut que très peu de temps pour le faire, et l'entendre dire à haute voix le terme exact de vampire me fit froid dans le dos. Cela rendait réel le danger que je pouvais représenter pour elle. Malgré tout ce qu'elle avait découvert, elle ne semblait pas apeurée, mais plutôt prête à braver les dangers. Je pensais être le seul danger qui pouvait l'approcher. C'était pensé trop vite...

Il y eut d'abord James qui n'échappa à l'idée alléchante de vider Bella de son sang. C'est lorsque cette dernière se trouva sur son lit d'hôpital que je compris que le danger était omniprésent. Malheureusement, j'avais beau tout dire, tout essayer, Bella ne voulait pas me laisser. Vint ensuite l'anniversaire de Bella où Jasper essaya de lui sauter au cou, m'obligeant à employer bien plus de force que d'habitude, et envoyant valser Bella dans la table en verre. A la vue de son sang, personne de ma famille ne put rester dans les parages. S'en était trop pour moi, et je décidais de prendre la fuite - lacheusement -et de me diriger vers l'Italie en direction des Volturis. Je pensais que l'isolement me permettrait d'oublier Bella ou plutôt de me faire oublier d'elle. Bien au contraire, la distance et le temps empira les choses. Ce fut de trop lorsque Rosalie m'apprit que Bella s'était suicidé. Bien trop dur pour moi qui venait de laisser passer la probable seule raison que j'avais d'être immortel. Je décidais donc de laisser mon sort entre les mains des Volturis et d'Aro. In extremis, Bella vint me retrouver et me sauva d'une mort certaines. J'avais enfin retrouver son corps chaud, son odeur enivrante et ses bras emplis de douceur. Nous réussissions à sortir de la villa Volturi avec un compromis qui me déplaisait fortement: Bella deviendrait vampire.

Même si l'idée ne me plaisait pas, l'enthousiaste de la jeune femme me fit comprendre que ce n'était pas tant l'idée même d'être immortelle qui lui convenait. C'était de pouvoir l'être avec moi. J'avais mis certaines conditions à sa transformation, surenchérissant par dessus ses demandes qui me paraissaient inconscientes. Nous nous marierons, ferons l'amour et je la transformerais... C'était ce qui était convenu après l'épisode Victoria qui laissa de bien nombreuses traces dans notre entourage. Jacob était devenu un prétendant coriace auprès de Bella à mon plus grand désespoir... C'était le prix à payer d'avoir fui mes sentiments.

Je n'avais jamais cru aux contes de fées jusqu'à présent. J'étais l'antipode du prince charmant. Et pourtant je m'étais marié, j'avais consommé mon mariage plus que de raisons, et je suis devenu l'heureux papa d'une magnifique petite fille: Renesmée. J'avais certes fini par transformer mon épouse, pensant l'avoir perdu lors de son accouchement. Mais lorsque je nous vois maintenant, je me rends compte que je suis le plus heureux, du moins je pourrais être le plus heureux. Ma petite fille avait attiré les Volturis parmi nous, ainsi que plusieurs clans vampires des alentours. La guerre ne fut pas une partie de plaisir, mais plus que jamais, j'étais prêt à me battre pour le repos et la sérénité de MA famille. Malgré tout, sur une éternité, la paix était bien trop courte à mon goût.

Il y a de ça trop peu de temps, Renesmée fut enlevée par Khalski conjointement à l'enlèvement de Jasper. Les relations au sein de ma famille furent tendues, voir détruites pendant un moment. J'étais redevenu morose, me remettant même parfois à me nourrir de sang humain. Après tout, j'avais à mes yeux perdus ma fille et mon frère. Je m'éloignais petit à petit de Bella et nos discussions devenaient de plus en plus rares. C'était avant que Nessie ne repointe le bout de son nez à Forks, m'obligeant à me rendre compte de mon incapacité à porter ma famille durant les moments tragiques. Malgré tout, Bella faisait toujours preuve d'empathie et de compréhension envers moi même. Je me demandais encore ce que j'avais fait pour mériter une femme aussi exceptionnelle à mes côtés.

Cependant, Jasper manquait toujours à l'appel, et j'avais décidé de me ressaisir pour aider ma famille dans leurs recherches. Mon frère nous manquait, et même si j'étais trop prudent pour l'avouer, je supportais de moins en moins son absence.

Il était grand temps que je redevienne un homme respectable et respecté. Mais attention à ceux et celles qui se mettraient au travers de mon chemin. Car il n'y a rien de plus dangereux qu'un vampire en colère qui cherche à retrouver son frère. Si. Six vampires en colère cherchant l'un de leur proche...

black pumpkin




Derrière l'écran
Pseudo : Pépère
Prénom : On m'appelle pas on vient me chercher.
Âge : Trop vieille pour le dire
Pays : Il est hexagonal
Fréquence de connexion : au max du possible
Inventé ou scénario : Scénario
Commentaires : Est ce qu'on offre des brownies ici ?
black pumpkin


Dernière édition par Edward Cullen le Mer 18 Avr - 16:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Volturi

avatar

Morsures : 584
Aménagement à Forks : 08/03/2018
Age : 35

MessageSujet: Re: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   Mar 17 Avr - 12:52

Bienvenue Edi Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Volturi

avatar

Morsures : 445
Aménagement à Forks : 06/01/2018
Age : 29
Localisation : Volterra

MessageSujet: Re: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   Mar 17 Avr - 12:55

Bienvenue cullen sur le fofo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dagmar Arnaldsdottir

avatar

Morsures : 49
Aménagement à Forks : 05/04/2018

MessageSujet: Re: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   Mar 17 Avr - 13:50

Bienvenue petit jeune !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Isabella M. Cullen

avatar

Morsures : 9
Aménagement à Forks : 16/04/2018
Age : 29
Localisation : Forks

MessageSujet: Re: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   Mar 17 Avr - 16:17

I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Black

avatar

Morsures : 21
Aménagement à Forks : 13/04/2018
Age : 23
Localisation : la Push ou au domicile de Nessie a veiller sur elle

MessageSujet: Re: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   Mar 17 Avr - 17:41

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasper C. Volturi

avatar

Morsures : 277
Aménagement à Forks : 08/01/2018

MessageSujet: Re: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   Mar 17 Avr - 19:40

J'offre des brownies que si on vient me sauver What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Young

avatar

Morsures : 63
Aménagement à Forks : 29/03/2018
Localisation : le plus souvent avec Quil

MessageSujet: Re: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   Mar 17 Avr - 21:33

Welcome frangin

(mais oui on arrive Jazz^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jane Volturi

avatar

Morsures : 584
Aménagement à Forks : 08/03/2018
Age : 35

MessageSujet: Re: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   Hier à 16:25


Bienvenue parmi nous
This world is so blind, cold as ice.


FELICITATIONS
 
Hey ! Tu as passé avec brio l'étape de la validation et te voilà parmi nous !

Nous t'invitons maintenant à te rendre dans la partie les journaux de la ville afin de mettre à jour ta fiche de liens, ainsi que ta bible des RP. De même, tu peux aussi aller créer [ur=http://chapitre6-obsession.forumactif.org/c10-les-communications]tes moyens de communications. Nous recenserons ton avatar et ton don, si tu en possèdes un. Et maintenant, il ne te reste plus qu'à t'amuser au sein de la grande famille qu'est Obsession. Au plaisir de se croiser en RP !

Amuse toi bien parmi nous. Hâte de te croiser en Rp.


code (c) black pumpkin


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Cullen- Tu es ma seule raison de rester en vie si je puis dire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] I fall in love with you every single day. - EDWARD.
» Twilight Obsession
» Edward Cullen [Gryffy]
» le portable d'Edward Cullen
» [Fe] Panique au Comic Con - Evénement #39

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obsession :: Le bureau du shérif Swan :: Les archives de la ville :: Bienvenue en ville !-
Sauter vers: